Vie syndicale : réunions, formations... 2nd degré 1er degré Discriminations

 La Collective : création en Bretagne !

 

Les femmes, qui représentent la moitié des salarié-e-s, subissent des différences de rémunérations pouvant aller jusqu’à 27 %. Elles sont davantage touchées par la précarité, le temps partiel, le chômage. Leurs carrières sont plus souvent plafonnées ou bloquées, ce qui se traduit par des retraites inférieures de 42 % à celles des hommes.

La CGT, en combattant ces discriminations, travaille aussi à une culture d’égalité entre les femmes et les hommes, car la CGT considère que l’émancipation des femmes passe aussi par leur égal accès au travail salarié.

Pour mener ce combat, la CGT s’est dotée de commissions spécifiques :

  • la Commission « Femmes Mixité » de la Confédération : avec les organisations CGT, elle favorise toutes les avancées en matière de législation sociale et de droits pour une égalité entre les femmes et les hommes dans le travail et dans la vie. Elle travaille également à une juste représentation des femmes dans les organisations de la CGT.
  • Le Collectif Femmes Mixité de la fédération (FERC), qui s’appuie sur un réseau de collectifs et de référent.e.s présent dans 75 unions départementales et fédérations, a en charge d’impulser le travail sur l’égalité F/H en interne à la CGT, au travail et dans la société.
  • A la CGT Éduc’action, des militantes ont créé en 2012 la Collective afin de prendre en considération la question des inégalités femmes/ hommes dans le monde du travail et à l’école. Ses activités sont nombreuses : articles de presse syndicale et rapports de situation, outils syndicaux, journées d’études, participation à des réunions ministérielles sur les problématiques de l’égalité professionnelle et de l’égalité filles/garçons…C’est aussi un lieu d’échanges, de production d’outils de réflexion et de transmission en direction des jeunes auxquels nous nous adressons sur nos lieux de travail. Et cela dans la vie et dans la société, au travail dans nos établissements scolaires, à l’école et dans l’éducation, mais aussi dans notre organisation syndicale.

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars prochain, la Collective académique verra le jour !

Les syndiquées sont invitées à la 1ère réunion qui aura lieu à l’UL de Lorient.

Les réunions des Collectives sont non-mixtes, mais les événements qu’elles organisent (journées d’études, manifestations etc) sont ouverts à toutes et à tous.

Pour rappel, la journée du 8 mars est chaque année une journée intersyndicale d’appel à la grève et aux manifestations pour exiger l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes - grève toute la journée ou débrayage de 2 heures, par exemple à partir de 15h40 pour dénoncer les 26% d’écart salarial entre les femmes et les hommes.

Programme de la journée :

9h30-12h : Égalité professionnelle, où en sommes-nous ? Matinée de réflexion et d’études organisée par le Collectif Femmes Mixité de l’UD de Lorient
12h-14h : déjeuner
14h : Réunion de la 1ère Collective académique avec des membres des 4 départements bretons : débat d’actualité, discussion sur le fonctionnement de la Collective et la non-mixité, champ d’action et projets
16h : fin de la journée, retour dans nos départements

Notre syndicat prend en charge le repas et les frais de déplacement. Nous nous organiserons pour covoiturer.

Vous pouvez dès à présent déposer votre demande d’absence (une semaine avant suffit). Vous pourrez encore le faire à la rentrée.

N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez des précisions et pour organiser notre covoiturage. contact@cgt-educaction29.org

Pour des raisons évidentes d’organisation, merci aussi de m’informer de votre présence le plus tôt possible.

En espérant vous voir nombreuses !